Mon parcours d’enseignante à sophrologue

J’étais enseignante depuis 23 ans lorsque j’ai découvert la sophrologie en 2009. Durant mes trois années de participation à des groupes de sophrologie (2009/2012),  j’ai fait intervenir le sophrologue qui animait ces groupes pour des séances dans ma classe du Cap Sizun. Pour aider les élèves en difficulté, qu’ils retrouvent  confiance en eux et soient mieux dans leur corps et leur esprit, pour créer une dynamique de classe permettant l’accueil d’enfants en situation de grand handicap comportemental.

Puis pendant les deux années d’enseignement en Polynésie, j’ai proposé à mes élèves des exercices de relaxation, de mieux être, d’attention et de concentration. Convaincue de l’intérêt de pratiques sophrologiques à l’école, je consacrais une

 

bonne partie des premières journées de rentrée à des exercices favorisant une meilleure connaissance de soi-même , la confiance (en soi et en ses compétences) et une ambiance de classe bienveillante et sereine. Les résultats obtenus dépassèrent largement mes attentes. (voir « l’arbre travailleur » sur notre blog « les anciens élèves de CM2B de l’école Fariimata »)

En février 2015, ne pouvant plus physiquement exercer mon métier d’enseignante, j’ai décidé de suivre la formation de sophrologue à l’Académie de Paris. Durant les deux années de formation, je me suis inscrite à des séminaires de perfectionnement « Sophrologie et enfance » « Adolescents et sophrologie » «Haut potentiel ; dyslexie et autres troubles ». Dans le cadre de ma formation, j’ai proposé des séances gratuites à des écoles du Cap Sizun où les enseignantes connaissaient la sophrologie. Dans les trois classes d’une école, je suis intervenue pour accompagner les enfants et leurs enseignantes dans la préparation d’un spectacle. Dans la classe d’une autre école, l’objectif était l’intégration d’un nouvel enfant (avec des troubles du comportement).

Ce fut une très belle expérience qui m’a encouragée à continuer d’accompagner les enfants dans leur développement personnel, tout particulièrement ceux qui ont des difficultés d’apprentissage et d’adaptation au système scolaire.

Depuis la rentrée 2016 j'interviens régulièrement dans des classes maternelles (MS/GS) et primaires, et c'est un réel bonheur que de partager avec eux ces techniques qui leur apportent un moment de pause, de bien-être, de bienveillance en pleine conscience.
Apports de la neurobiologie

En quoi la sophrologie est-elle importante pour le bon fonctionnement du cerveau de  l’enfant ?

Les enfants sont  soumis de plus en plus à des situations de stress :

  • la famille avec ses structures fragmentées
  • l’utilisation abusive d’écrans
  • l’école avec les programmes de plus en plus lourds, les classes de plus en plus chargées, la violence
  • l’environnement ( pollution électromagnétique, confrontation à la violence télévisuelle ou réelle…)

Comme l’enfant est une véritable éponge qui absorbe toutes les émotions, savoir gérer son stress est capital pour lui.

C’est d’autant plus capital que le stress chronique ou le stress intense abîme, par la production de l’hormone cortisol, les circuits neuronaux qui sous-tendent  les compétences exécutives.

Les compétences exécutives, sont les compétences socles de notre intelligence. Elles qui permettent à l’être  humain de fonctionner correctement (apprendre les gestes du quotidien, mémoriser…). Elles croissent particulièrement vite pendant la période de l’enfance.

Ces compétences exécutives sont :

  • La mémoire de travail : garder une information en mémoire sur un temps court.
  • Le contrôle inhibiteur : la capacité à se contrôler, se concentrer et à inhiber les distractions.
  • La flexibilité cognitive : la capacité à détecter ses erreurs, à se corriger et à se montrer créatif.

De plus, cette hormone cortisol empêche la production de neurotransmetteurs tels que  :

  • la dopamine en relation avec l’enthousiasme, la créativité, la motivation
  • la sérotonine qui  stabilise l’humeur
  • et l’endorphine en relation avec la sensation de bien-être

Alors que  la sophrologie, la méditation,  la pleine conscience,  la bienveillance, elles, favorisent la production d’ocytocine, une hormone qui favorise la production de ces neurotransmetteurs.

La sophrologie renforce donc le développement des compétences exécutives par la gestion du stress et par la pratique de techniques favorisant la production des neurotransmetteurs.
A l’école, au collège, au lycée : « bien-être = réussite scolaire »

Outre l’impact de la sophrologie sur un meilleur fonctionnement du cerveau, celle-ci peut vraiment aider tout enfant et adolescent à

  • se connaître (son corps, ses sens, ses sentiments, ses valeurs….)
  • gérer ses émotions, (en prendre conscience et les exprimer)
  • gérer les situations de stress
  • gérer les angoisses (au divorce, à la maladie, à son avenir…)
  • se centrer sur soi pour mieux se concentrer
  • être bien dans son corps et dans sa tête (estime de soi / confiance en soi)
  • améliorer son potentiel
  • réactiver sa motivation
  • se réconcilier avec le système scolaire
  • préparer des examens
  • gérer son sommeil pour un fonctionnement optimal de son cerveau

Les séances de sophrologie permettent aussi à l’enfant, à l’adolescent de prendre le temps de s’arrêter de se poser, de méditer. Ainsi, le cerveau , libéré de toute tâche  peut mettre de l’ordre.

Quand la sophrologie s’invite à l'école au collège ou au lycée

Vous constatez un manque d’attention et de concentration, de multiples « dysfficultés », un mal-être croissant, une montée de la violence, un décrochage scolaire fréquent… Vous vous sentez peut-être démuni face à cette évolution, vous éprouvez le besoin de créer de nouvelles conditions de travail, d’accompagner différemment les élèves.

La sophrologie peut vous apporter une aide précieuse…

  • dans le cadre d’un projet d’établissement, d’un EPI , d’un projet de classe,
  • auprès des élèves ou de l’équipe éducative,
  • pendant les heures de cours ou durant le périscolaire (interclasse, cantine, TAP, APS…)

La sophrologie a toute sa place dans les établissements scolaires car elle permet d’atteindre certains objectifs des IO de 2015/2016

  • Identifier et exprimer en les régulant ses émotions et ses sentiments,
  • S’estimer et être capable d’écoute et d’empathie, prendre soin de soi et des autres,
  • Se sentir membre d’une collectivité, accepter les différences,
  • Connaître ses besoins en sommeil et les respecter,
  • Se relaxer
  • ….
Déroulement des séances de groupes

Les objectifs de base des premières séances

  • Maîtriser sa respiration abdominale qui permet la détente, la relaxation.
  • Connaître son corps, exprimer ses ressentis et ses émotions, vivre l’instant présent en pleine conscience pour mieux se centrer et se concentrer.
  • Remplacer les pensées négatives par des pensées positives, libérer son esprit pour être disponible pour les apprentissages.
  • Avoir confiance en soi, en ses capacités.

Le nombre minimal de séances recommandé est de 7 séances, 10 séances est un nombre idéal.

La durée des séances est adaptée à l’âge du public : de 1/2 heure à 1 heure.

Pour le confort de chacun, je limite le nombre de participants à 15.

Les exercices se pratiquent debout, assis ou couché. Ils sont simples et faciles à reproduire en toute autonomie.

Pour les plus jeunes, j’utilise du matériel, de la musique et parfois, je présente la séance sous forme de conte.

Déroulement des séances individuelles

Les techniques proposées correspondant exactement aux besoins de l’enfant, le nombre minimal de séance peut être réduit à 3 ou 4 séances.

  • La durée des séances est adaptée à l’âge : de 1/2 heure à 1 heure.
  • Les exercices se pratiquent debout, assis ou couché. Ils sont simples et faciles à reproduire en toute autonomie.
  • Pour les plus jeunes, j’utilise du matériel, de la musique et parfois, je présente la séance sous forme de conte.

A savoir

Pour des élèves du primaire ou des classes de 6ème et 5ème, je propose également une séance de sophrologie (de 45 minutes) suivie d’un cours de soutien (d’une heure 15). Celui-ci sera alors plus efficace.

Une question ? Un rendez-vous à planifier ? Un projet à soumettre ? N’hésitez pas à me contacter